generation-ecoagriculteur

Acheter de l’alimentation de qualité pour ses bovins

bovins

Il est très important de régulariser l’alimentation de ses bovins. Elle a des conséquences sur la santé de l’animal, mais aussi sur la qualité de la viande tant en aspect qu’en goût. Il ne faut pas choisir par hasard le type de nourriture à donner au bovin pour éviter les problèmes. La prépondérance de la race est un facteur de choix assez important. 

Les principes des rations en céréales

Concernant la valeur nutritive, les pailles de céréales sont moins intéressantes par rapport aux herbes, aux ensilages et aux foins. Vous devrez aussi suivre quelques règles pour assurer que le bovin digeste bien sa nourriture.

Vérifiez bien qu’il n’y ait aucune moisissure à l’endroit où vous allez les poser. Il est moins bon pour un bovin de consommer des pailles avec des terreuses ou des poussières. Ce problème se passe surtout lors des saisons humides comme le printemps. Toutefois, si vous conservez des pailles sèches et que vous les stockez dans un endroit sec, vous n’aurez aucun problème pour les aliments veaux.

Les glucides et l’azote soluble pallient les effets négatifs de la paille sur la digestion des bovins. Si vous les donnez comme fourrage unique, accompagner ce régime avec des compléments alimentaires comme le bolus. Ainsi, pour mieux faire, associez la paille aux foins par exemple. Mais il y a aussi des compléments alimentaires comme les bolus que vous pouvez associer à leurs rations.

La paille et les jeunes bovins

Jeunes et forts, les bovins dans cette catégorie ont besoin de manger plus d’aliments. La paille va leur donner les nutriments nécessaires pour que leur rumen fonctionne bien. 

Pour ces jeunes animaux, il faut leur donner des pailles en brins longs. C’est surtout parce que le hachage ainsi que la lacération réduisent le taux de fibre. Le mieux serait de trouver des brins qui ont une longueur à peu près égale à leur mufle, ce qui est entre 78 à 10 cm.

Par ailleurs, répartissez bien leur consommation, vous pouvez y aller en 3 reprises. Une surconsommation entrainera des problèmes d’indigestion, alors, limitez-vous bien à 6 kg par jour. Si vous ajoutez du bicarbonate de sodium et du magnésium à l’alimentation bovine, cela réduit le risque d’acidose.

La quantité de concentré en matière première bovin doit être vérifiée et bien calculée pour que le jeune animal soit en pleine forme, mais aussi, pour qu’il n’y aura aucun problème de malnutrition. Augmentez au fur et à mesure le taux de concentré que vous lui offrez. L’idéal serait de leur donner 1 kg de plus par semaine. Cependant, soyez bien vigilant et étudiez tous les signes que l’animal émet, ainsi que les effets indésirables. Surtout, surveillez les indicateurs d’acidose. Alors, prenez soin de revoir l’état de leur mufle, de leurs yeux, ainsi que de leurs onglons. Il se peut qu’il y ait des congestions des muqueuses, ce qui est très grave, mais aussi une baisse d’ingestion.

Les compléments alimentaires

Les bovins suivent un régime strictement végétarien. Ainsi, leur alimentation se tourne autour des herbes, vertes ou séchées. Cependant, ces dernières n’arrivent pas toujours à combler le besoin des bovins. Alors, les chercheurs ont élaboré des compléments alimentaires. Ce n’est pas une obligation, mais c’est une vraie nécessité. On ajoute à leur régime des compléments pour booster leur forme, mais aussi pour les garder en bonne santé. Cependant, chaque éleveur connait son animal, et c’est à lui de définir le complément dont il a besoin.

Ce sont des matières basées en céréales qui ont été élaborées pour compléter les végétales ou des minérales concentrés. On conçoit les compléments protéiques à partir des tourteaux que produisent les plantes oléagineuses. Ainsi, leur essence, il y a ceux qui proviennent du soja, du colza, du tournesol… En outre, on conçoit les compléments énergétiques avec les plantes riches en glucides comme le blé, le maïs, les betteraves… Enfin, il y a les compléments vitaminiques et minéraux bovins ou la pierre à lécher. Par ailleurs, il y a aussi le bolus et le propylène glycol

 

Quitter la version mobile